Il y a quelques points supplémentaires à considérer lors de l’achat d’un bateau d’occasion plutôt que d’en acheter un neuf. Pour éviter les mauvaises surprises, voici quelques conseils pour l’achat d’un bateau d’occasion

Vérifiez l’état général du bateau et ses dossiers d’entretien

Les bateaux d’occasion, quel que soit leur type ou leur modèle, nécessitent un certain entretien régulier. Au moment de l’achat, le vendeur doit être informé du coût d’entretien du bateau. 

A découvrir également : Tourisme en France : guide ultime des destinations

Pour rassurer les acheteurs, certains vendeurs listent également les conversions précédentes et les révisions régulières dans le carnet d’entretien de leur bateau. Comme ce document n’est pas obligatoire, il est recommandé de prendre le temps d‘inspecter l’état général du bateau et d’examiner certains critères comme indiqué ci-dessous :

  • Le nombre d’heures des moteurs
  • La présence des équipements de sécurité, etc.
  • La présence et l’état des équipements intérieurs et extérieurs
  • L’état du pont
  • L’état de la coque : présence d’osmose sur le bateau, de rouille, de concrétions calcaires…
  • L’état des jeux de voile
  • L’état de la cale

Pour plus d’informations, lisez ce contenu

A lire en complément : Quels sont les intérêts des montres connectées Pokémon ?

Faites une expertise du bateau 

Avant d’acheter un bateau d’occasion, il est judicieux de faire un rapport d’expertise afin d’évaluer avec précision l’état du bateau et de négocier le meilleur prix possible. Cette expertise avant-vente consiste à inspecter les bateaux pour différentes conditions. 

  • À terre
  • À flot
  • En navigation

N’hésitez pas à comparer les prix des expertises de bateaux. Cette expertise vous aide par ailleurs à assurer votre bateau. Il s’agit donc d’une expertise pré-assurance. Ce rapport complet vous permet de déterminer la valeur d’assurance de vos actifs. 

Les papiers et formalités pour acheter un bateau d’occasion 

L’acheteur doit s’assurer que le vendeur peut fournir le titre de propriété du bateau et le certificat de franchise. En règle générale, il rédige le contrat d’achat, qui doit également être signé. Le vendeur doit alors signaler le changement de propriétaire aux douanes. 

Comme l’évolution de la situation, la demande d’enregistrement est obligatoire. La procédure d’achat d’un bateau d’occasion dépend : 

  • de la longueur du bateau
  • de la gestion de la puissance (CV) du bateau.

Vous pouvez faire des demandes en remplissant le formulaire en ligne ou par courrier. En règle générale, veuillez joindre les documents suivants.  : 

  • La fiche de plaisance
  • L’original de l’acte de vente
  • L’acte de francisation
  • Une photocopie de la carte d’identité
  • La déclaration originale de conformité aux exigences de sécurité européennes délivrée par le constructeur du bateau.
  • Un justificatif de domicile.
  • Une photo

Acheter un bateau d’occasion auprès d’un particulier ou d’un professionnel ?

La différence entre ces deux points réside au niveau : 

  • du parc
  • du choix de l’offre

Pour un bateau d’occasion qui ne nécessite aucuns travaux à effectuer et prêt à naviguer, le meilleur choix est de faire votre achat auprès d’un professionnel qui engage sa responsabilité dans vente du bateau. 

Offrir ce genre de garantie n’est pas possible pour un particulier. Ce qui rend son offre moins crédible.