Dans le monde des salariés, le bulletin de paie se présente comme une véritable énigme. Deux chiffres y attirent particulièrement l’attention : le salaire brut et le salaire net.

Cet article va vous guider à travers la jungle des termes fiscaux et sociaux pour faire la lumière sur votre fiche de paie.

Décryptage du bulletin de paie

Pour commencer, prenons un bulletin de paie imaginaire : un montant de 2 500 euros brut. Ce chiffre est le point de départ, la promesse de votre employeur avant que l’État et divers organismes ne viennent y prélever leur part. Il est le reflet de votre rémunération avant soustraction de tout ce qui est dû à la collectivité.

De la brute réalité aux cotisations sociales

Votre salaire brut est d’abord réduit par les cotisations sociales. Celles-ci financent en grande partie la Sécurité sociale et comprennent l’assurance maladie, les allocations familiales, la retraite et l’assurance chômage. Chaque salarié contribue ainsi à la solidarité nationale. Le taux et le montant des cotisations varient selon votre statut (cadre, non-cadre) et votre contrat de travail.

Le prélèvement à la source et l’impôt sur le revenu

Depuis quelques années, le prélèvement à la source est venu simplifier (ou compliquer, c’est selon) les choses. Il permet de collecter l’impôt sur le revenu directement sur votre salaire mensuel.

Pour en savoir plus sur votre taux d’imposition et le calcul qui en découle, des outils de simulation sont à votre disposition. Vous pouvez en savoir plus sur ces simulateurs et les utiliser pour mieux comprendre comment est calculé votre impôt.

Simulation du net à recevoir

La vraie question qui vous brûle les lèvres est sans doute : « Mais combien vais-je recevoir sur mon compte ? ». Pour répondre avec précision à cette interrogation, il est essentiel de s’armer d’une bonne simulation du salaire brut en net.

Les services en ligne de simulation des fiches de salaires sont de précieux alliés. Ils vous permettent d’entrer votre salaire brut et d’observer la magie opérer pour obtenir un montant net approximatif. 

Prenons quelques exemples : si votre salaire brut est de 2 500 euros bruts, la simulation pourrait vous indiquer que votre salaire mensuel net sera aux alentours de 1 825 euros. Mais attention, ce chiffre est avant le prélèvement à la source. Après cet impôt, le montant pourrait se situer aux alentours de 1 600 euros (selon votre taux d’imposition).