Après l’obtention du baccalauréat, de nombreux jeunes adultes se lancent dans le grand bain de l’autonomie, avec son lot d’excitation et de responsabilités. Parmi celles-ci figurent les démarches administratives, souvent perçues comme austères, mais indispensables pour assurer leur bien-être et leur avenir. C’est dans ce cadre que s’inscrit la question de la mutuelle étudiante. L’adhésion à une mutuelle étudiante spécifique n’est plus obligatoire. Néanmoins, est-elle vraiment optionnelle pour vous qui aspirez à concilier sereinement études et santé ?

Mutuelle étudiante: nécessité ou option?

Une mutuelle est un organisme proposant des garanties de santé solidaires et préventives, financées par les cotisations de ses membres. Pour les étudiants, elle est un filet de sécurité complémentaire à la Sécurité sociale.

Sujet a lire : Qu'est-ce qu'il faut faire pour développer ses compétences ?

Bien que l’âge ne soit pas un frein pour souscrire à une mutuelle santé étudiante, le statut d’étudiant inscrit dans un établissement d’enseignement l’est. Auparavant, l’expression « mutuelle étudiante » impliquait une double couverture : Sécurité sociale étudiante et mutuelle santé.

La mutuelle santé étudiante était antérieurement requise, mais depuis la rentrée 2019, la mutuelle étudiante dans le sens du régime social étudiant n’est plus de mise. Aujourd’hui, les étudiants sont directement affiliés au régime général de la Sécurité sociale et peuvent choisir la complémentaire santé qui leur convient le mieux, afin de compléter leurs remboursements.

Sujet a lire : Prêt à partir à la chasse : équipez-vous de manière optimale

Pour en savoir plus sur les implications de ces changements et comprendre si une mutuelle étudiante reste pertinente pour votre situation, vous pouvez consulter cet article.

Mutuelle étudiante: pourquoi est-il judicieux d’y adhérer?

Si la Sécurité sociale constitue toujours un passage obligé pour tout étudiant, sa seule intervention peut s’avérer insuffisante. Les mutuelles santé étudiantes sont là pour absorber les coûts que la Sécurité sociale ne prend pas en charge.

Les incertitudes de la vie rendent la mutuelle cruciale pour parer aux imprévus comme une hospitalisation ou des soins spécialisés coûteux. Les soins dentaires, la correction optique ou encore les interventions chirurgicales imprévues, telles que les appendicites, illustrent parfaitement l’intérêt d’avoir une mutuelle complémentaire santé.

La jeunesse des étudiants les positionne comme des assurés à moindre risque, leur permettant souvent d’accéder à des contrats avantageux, à des tarifs préférentiels. De ce fait, bien que la mutuelle étudiante ne soit pas obligatoire, elle est clairement recommandée pour assurer une sécurité financière jusqu’au terme des études.

Souscrire mutuelle en tant qu’étudiant représente donc un choix personnel, mais il s’agit d’une décision qui peut avoir un impact significatif sur votre santé et votre budget.